MENU

La démarche

Le monument aux morts, porte d’entrée dans l’Histoire
et la mémoire de nos communes


La Première Guerre mondiale inaugure le XXe siècle par un massacre sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Guerre totale, industrielle et déshumanisée, elle restera la Grande Guerre dans la mémoire des combattants et des populations.


Pour honorer les disparus, la quasi-totalité des communes de Meurthe-et-Moselle, à l’instar d’autres en France et en Europe, ont érigé des monuments à leur mémoire (monuments aux morts, vitraux, tableaux, stèles…), chacun devenu un élément central de la vie communale, civique et républicaine au fur et à mesure du déroulé de l’Histoire.


Aujourd’hui, plus encore qu’un lieu de souvenir, le monument, par sa forme, ses symboles, son emplacement ou ses inscriptions, raconte chacune de nos communes. Il nous dit tout d’elles et de notre Histoire, à qui sait le décrypter. C’est pourquoi il nous a paru souhaitable qu’en complément du soutien apporté par le Sénat aux communes pour la rénovation de leur monument, il existe un site Internet de valorisation et d’information, donnant également des clés pour comprendre et des outils pour transmettre et enseigner.


C’est ainsi que chacun peut rechercher la commune de son enfance, de ses aïeuls ou tout simplement de sa résidence pour découvrir des documents d’archives. Chacun peut écouter Antoine Prost, historien et président du comité scientifique de la mission du Centenaire, lever le voile sur la symbolique des monuments. Un espace ludo-éducatif et un espace à destination des enseignants contribuent pour leur part à ce souhait de transmission aux plus jeunes.


Jean-François Husson
Sénateur de Meurthe-et-Moselle


Brigitte Courbet-Manet
Directrice Canopé - académie de Nancy-Metz